Entre nous

Jean-Pierre

Je suis usager de MultiCaf depuis 20 ans. Assez rapidement, je me suis impliqué : formateur salle ordi depuis 2002, sur le Conseil d’Administration de 2004 jusqu’à 2017, Président de 2014 à 2017. Ce qui m’a fait m’impliquer, c’est la conscience de l’implication sociale dans la communauté. Avoir de meilleurs rapports humains et une meilleure estime de moi-même. S’impliquer donne une meilleure confiance en soi et dans les autres. Il me semble que je suis devenu important à mes yeux et parfois dans ceux des autres… Sans cela, je serai resté isolé.

Robert

Je suis bénévole depuis 3 ans, depuis que je viens à MultiCaf. Parce qu’en des temps économiquement difficiles, il est nécessaire de se suppléer aux gouvernements qui renient leurs responsabilités face aux plus fragiles d’entre nous. Les organismes communautaires et les bénévoles sont la dernière barrière contre le chaos. Pour moi MultiCaf représente la stabilité le point d’ancrage contre désespoir. J’ai pu traverser les 3 dernières années sans sombrer complètement.

Ashley

I have been coming to MultiCaf for about 5 months now. I come here for breakfast and assistance with food. Additionally like com to be around people and enjoy the support system it offers. Besides food I find this organisation can offer good referrals on which direction to go for the government and other resources available. I feel that my life has improved coming here. I feel that I am not as isolated and this place gives me a purpose every day to wake up to. Additionally I feel all the personnel are very polite and professional which makes it a better place to be.

Rodrigue

Je suis bénévole depuis 2013. J’étais trop déprimé et je n’arrivais pas à me faire à manger. J’étais seul et isolé chez moi. Suite à mon opération, on m’a diagnostiqué une dépression avec anxiété. J’avais même des idées suicidaires. La femme d’un ami m’a parlé de MultiCaf qui offrait des repas à petit prix et que ça pourrait m’aider à rencontrer des gens, à briser mon isolement et recevoir de l’aide. MultiCaf m’a aidé à sortir de ma dépression et l’intervenante m’a demandé qu’est-ce qui n’allait pas. Nous avons commencé à discuter et nous sommes même allés dans le parc pratiquer des respirations pour gérer mon anxiété. Elle m’a référé à plusieurs organismes d’aide et centre d’appels. Avec tout ça, je me suis sortie de ma dépression et je suis présentement à la Polytechnique en génie des mines. Mon rêve est de terminer mes études, trouver un bon boulot, aller chercher mon fils au Cameroun et fonder une famille au Canada.

James

On one hand, we know that everything happens for a reason, and there are no mistakes or coincidences. On the other hand, w learn that we can never give up. Knowing that with the right tools and energy, we can reverse any decree or karma. So, which is it? Let the light decide, or never give up? The answer is: both. Yehuda Berg… I found myself being in a very dark morbid space, with no way out. Everything that could possibly go wrong had gone wrong. I would stay days on end in isolation curled up in bed hopping the earth would just swallow me whole and end my misery. I had passed by MultiCaf numerous times and just like most it looked like your regular food bank one would go to get a meal and a food basket (I confess my pride would not let me) I met a community worker by sheer luck one day waiting to go home… I guess the words depression and death were clearly marked on my forehead for she engaged me in candid chat and I briefly told her the plethora of challenges I was going through. She scheduled an appointment and asked me to come see her. I followed through and up-till today will be advising me and directing me to a whole host of services I desperately needed at the time, literally saved my life. The knowledge, the know how and the warmth they showed me, went above and beyond their call of duty. Within a month I was able to secure an I.T job with their help… and a completely new person with a positive outlook to life once again. I will be forever grateful. MultiCaf is indeed a family.

Natalia

Je suis bénévole depuis février 2016. Je faisais des travaux compensatoires pour payer mes dettes que j’avais pour mes contraventions de voiture. C’était aussi pour moi une façon d’acquérir de l’expérience dans un milieu communautaire, parce que je m’oriente vers un programme en éducation spécialisée. L’expérience de MultiCaf m’a permis de rencontrer des personnes de différentes cultures et parcours de vie. Mais surtout j’ai pu rencontrer l’intervenante qui m’a énormément aidé dans mon parcours personnel et professionnel. Elle a joué un grand rôle dans les changements dans ma vie. Depuis que je cherche de l’aide, personne n’avait su me référer à des organismes comme elle l’a fait. Depuis, j’ai eu un appartement subventionné pour les mères mono parentales qui sont aux études. J’ai donc une vie plus indépendante. Elle m’a aussi aidé à faire mon CV. Et je suis maintenant inscrite au CÉGEP et commence mes études en éducation spécialisée. En plus je vais recevoir une bourse pour mes études… Je vais pouvoir commencer à prendre soin de moi et de mon fils.

Edward

I am a MultiCaf user and have been using it since July 2015. I come to MultiCaf because I had just come to Canada in Montreal and needed several social services from a community center that cares it was recommended by my social worker. of food stuffs to keep me going plus socialising with the people at MultiCaf which has helped me integrate well into Canada. Yes, my life has improved a great deal and I am sure it is still improving by the day. Thanks to much of what MultiCaf has provided me with. Very soon I hope to be self sufficient.

Youness

Tout a commencé quand j’ai dû faire des travaux communautaires. Je viens à MultiCaf pour manger un repas et surtout pour parler avec l’intervenante Sophie de ma situation face à mon sevrage d’alcool et de drogue et ma recherche pour réintégrer le marché du travail. MultiCaf m’a aidé à rencontrer une travailleuse sociale du CLSC qui m’a aidé à rentrer dans un centre de désintoxication, car j’étais épuisé d’être un itinérant, de toujours me soucier où j’allais dormir et de la police qui me donne des contraventions pour avoir consommé de l’alcool dans les parcs, et pour rentrer dans un centre de réinsertion sociale en attente qu’un logement soit libre dans les habitations communautaires de Côte-des-Neiges que MultiCaf m’a proposé après mon séjour de désintoxication. J’ai commencé à penser que j’avais de la chance d’avoir une bonne santé physique et mentale par rapport à d’autres gens qui fréquentent MultiCaf. J’ai trouvé aussi que je suis moins porté a nourrir du négatif face à des obstacles que je vis et face à mon passé. Il y a toujours l’intervenante, qui me donne des consignes pour trouver le positif dans les situations négatives. (aspire to climb as high as you can).

Trois générations de la même famille, bénévoles à MultiCaf

Vènolèa – 85 ans (la grand-mère) J’aime faire du bénévolat à la banque alimentaire, ça me tient occupée tout en aidant ceux qui sont dans le besoin. Ça me fait rencontrer du monde et j’aime aider les autres, je trouve ça très valorisant et en plus j’ai la chance d’être en bonne santé. En faisant du bénévolat, on peut aider à un peu soulager les petites et grandes misères et parfois le contact avec les gens, une bonne parole, un sourire sont pour eux un soulagement, ça ne guérit pas les problèmes sociaux et physiques, mais ça aide à passer à travers les tracas quotidiens. Ce que je donne en bénévolat me rapporte beaucoup plus que je donne, ça me comble! Johanne – 56 ans (la maman) Je suis jeune retraitée et faire du bénévolat à la banque alimentaire me fait me sentir utile. Ça me tient occupée, j’y fais mon social, si on peut dire. Le personnel de MultiCaf nous apprécie et comme ce n’est pas un travail rémunéré avec un « boss », on n’a pas l’obligation de performance. Ça me valorise intérieurement, j’y rencontre une multitude de personnes intéressantes tout en travaillant avec la belle équipe de MultiCaf. Philippe- 25 ans (le fils) J’aime voir le sourire des gens qu’on aide. J’aime aider les gens dans le besoin et je crois que l’avenir est dans le social. Le bénévolat est une source de satisfaction constante, car nous aidons des gens qui en ont vraiment besoin. Chaque personne peut nous apprendre quelque chose et c’est une source très riche d’humanité. Le social est l’avenir et les sociétés commencent à s’en rendre compte. De plus, je suis un futur éducateur spécialisé et ce domaine me passionne. La banque alimentaire est aussi un endroit où les gens échangent et discutent. C’est très agréable de servir les gens.

Mustapha

J’ai été bénévole pendant 3 mois Je suis usager depuis 2 ans. J’ai été bénévole parce que je voulais aider dans la cuisine, je viens à MultiCaf pour manger parce qu’avec un chèque d’assistance sociale par mois et le panier d’épicerie qui est cher et le loyer je n’arrive pas, avec un repas à MultiCaf j’y arrive. MultiCaf m’a aidé à survivre, j’achète une carte de 20 repas à 25$, et je mange tout le mois. Le petit-déjeuner est gratuit et le thé et café gratuits. Et il y a une intervenante qui nous écoute si on a des problèmes à résoudre. Il y a eu un très grand changement, je n’ai plus le souci de rester les deux prochaines semaines sans manger. Avant, les deux dernières semaines du mois, je n’avais pas de nourriture et le panier d’épicerie était trop cher. Sans oublier les activités. (Film, des sorties pendant l’été…)

Ce contenu est réservé aux membres. Si vous êtes déjà un utilisateur, connectez-vous. Les nouveaux utilisateurs peuvent s'inscrire ci-dessous.

Connexion pour les Utilisateurs enregistrés

3   +   10   =  
   
Nouvel utilisateur ?
*Champ requis